vendredi 6 juin 2014

Espagne du Nord: Santiago - Barreiros


Diaporama plein écran



De Santiago, nous suivons un itinéraire confidentiel, loin de la route nationale. C’est superbe, mais les montées se succèdent et sont parfois rudes avec les vélos chargés : 80 km et 1600 m de dénivelée positive.

Pour la suite on revoit une fois de plus nos plans, n’ayant pu trouver de logement à Melide. On s’aperçoit que les logements sont déjà très réservés le long du Camino francés (qui relie Saint-Jean de Pied de Port à Santiago), et l’on décide de changer notre itinéraire sur Lugo pour s’en écarter. Surprise, environ 15 km avant Lugo, on revoit des pèlerins qui se rendent à Santiago par le Camino del Norte qui suit la côte Nord de l’Espagne. Il est quand même un peu moins couru que le Camino francés. Vu le temps frais qui persiste, et la météo douteuse de ces prochains jours, on décide de le rallier.

Lugo est au Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO grâce à ses remparts construits à la fin du IIe siècle pour défendre la ville romaine de Lucus. Tout le circuit demeure intact et constitue le plus bel exemple de fortifications romaines tardives en Europe occidentale.

De Lugo à Meira, on est vraiment tout seuls dans une région vallonnée et très paysanne. Aux odeurs qui circulent, on devine que ces paysans utilisent beaucoup d’engrais non biologiques, priorité à la production. Pas de bistrot, ni de magasins, heureusement qu’on a pris à manger avec nous. Meira est la seule petite ville aux alentours, il y a que des magasins pour les paysans ! On doit bien être les seuls à s’y arrêter.

Il devait pleuvoir aujourd’hui, mais on arrive à notre hôtel réservé bien avant la pluie. L’atmosphère change, on est de nouveau au bord de l’Atlantique (plus exactement Mar Cantábrico). Le vent est violent, mais heureusement il va à peu près dans la même direction que nous. Avec 750 m de dénivelée positive, mais 1250 m négative, notre vitesse moyenne de 15.7 km/h est la meilleure depuis Porto.