mercredi 28 janvier 2009

Rétrospective 2008 (avec itinéraire complet et sélection de photos)


Diaporama plein écran


Agrandir le plan

Comment utiliser la carte ci-dessus
1) Pour afficher la carte dans une nouvelle fenêtre en plein écran


2) Pour zoomer et se déplacer dans la carte


3) Pour faire apparaître l'article du blog correspondant


Chers lecteurs,

Commençons cette année 2009 par une rétrospective de l'année précédente, et une table des matières de nos articles classés par ordre chronologique (grâce à Yahoo Pipes).

Europe 2008
Notre voyage a commencé par une traversée Lausanne - Riga, avec pour objectif

  • de débuter le voyage par des pays "faciles": bonnes routes, plutôt plates, pas de problèmes de ravitaillement ou d'hébergement,
  • et de nous retrouver en Asie Centrale vers fin juin par le train Moscou - Tachkent (sans prendre l'avion)

  • Le départ été émouvant, plusieurs personnes nous ayant fait l'amitié de venir nous dire au revoir: famille, voisins, copines de la gymne d'Ursula, ... Alex et Gisela sont toutefois les seuls à nous accompagner à vélo dès le départ. Le temps s'est juste arrangé, il pleuvait encore la nuit précédente. Peu avant Chapelle-sur-Moudon, surprise: Gérald et Malou sont venus ...


  • Voici ci-dessus les liens aux photos de la première partie du voyage, Lausanne - München, où nous sommes arrivés hier matin. Aujourd'hui 10 mai, première journée de "repos" consacrée à quelques achats et à la visite de la ville. Demain nous allons suivre l'Isar et nous diriger vers la Tchéquie. Depuis notre départ nous bénéficions ...


  • Nous venons d'arriver en Tchéquie, nous sommes en Bohème, à Susice. Ça devient plus dur pour les accents et les ordinateurs tout en tchèque. Et ce n'est pas seulement les ordinateurs, les menus des restaurants, etc c'est pareil. Jusqu ici les gens se débrouillent à peu près en allemand. Après la descente de l'Isar, 180 km depuis Münich, tout en route naturelle et à plat, nous avons retrouvé les ...


  • Depuis Susice, nous avons rejoint Prague en deux jours. La carte routière et celle du GPS ont fait merveille, nous avons pratiquement fait tout le trajet par des petites routes sans circulation. A Pribram, nous avons trouvé un hôtel juste avant l'orage, mais à Prague l'orage ne nous a pas épargné, vive le Goretex. Prague le week-end, c'est la foule des touristes, cela ...


  • Vu la météo nettement plus humide que durant les 2 premières semaines, nous avons décidé de prendre le train de Prague à Varsovie. Ce n'était pas forcément plus facile que de pédaler: on nous a vendu un billet pour le 20 au soir alors que nous avions demandé le train de nuit du 19; heureusement qu'on s'en est rendu compte avant d'aller à la gare, car ...la gare de Prague est en pleine réfection, ...


  • Après deux jours à Varsovie, nous avons gagné la Lithuanie à vélo. Les routes polonaises se divisent en 4 catégories: les routes nationales très chargées en trafic (il n'y a pas encore d'autoroutes en Pologne), mais avec une bande de sécurité où les cyclistes sont assez en sécurité (mais il faut s'habituer au bruit et aux gaz d'échappement)les route régionales un peu plus ...


  • Les 29 et 39 mai, nous nous sommes arrêtés à Kaunas, deuxième ville de Lithuanie, pleine d'étudiants, et avec de longues avenues réservées aux piétons et cyclistes. Le beau temps s'est installé, la bise aussi. Les routes lithuaniennes secondaires sont peu fréquentées et très propices à la bicyclette, d'autant que, de Varsovie à Riga, c'est ...


  • La bureaucratie et l'autorité russes n'ont pas beaucoup changé depuis l'ère soviétique ! Jugez plutôt notre petite aventure à Moscou. Nous avions pris un hôtel de routards très sympathique mais peu confortable et très bruyant. N'y tenant plus, nous décidons de changer d'hôtel. Nous faisons donc 20 km à vélo dans la circulation moscovite (pas lente du tout), et arrivons dans l'hôtel que nous ...






  • Asie centrale 2008
    La traversée du Tadjikistan et du Pamir fut exigeante, mais quels superbes paysages et intéressantes rencontres !

    • Après 69 heures de train Moscou - Tachkent, nous voici bien arrivés dans la capitale de l'Ouzbékistan. On était bien content d'être en train plutôt qu'à vélo pour traverser le Kazakhstan, où il semble n'y avoir rien d'autre que la steppe ou le désert sur des centaines de km. Le deuxième jour déjà, nous voyions les premiers chameaux, animaux mieux adaptés aux conditions locales que nous. ...


    • Nous sommes actuellement à Samarcande, ville au passé très riche, et dont Alexandre le Grand a dit, après l'avoir conquise en 329 av. J.C. "tout ce que j'avais entendu sur Marakanda est vrai, sauf qu'elle est encore plus belle que je l'imaginais". C'était une ville-étape clé sur la route de la Soie, et sous le règne de Timur (Tamerlan), l'épicentre économique et culturel ...


    • Nous venons de passer 3 jours à Boukhara, autre ville à l'histoire très riche, et aux monuments remarquables (medressas ou écoles coraniques, mosquées, palais, ...). Les Ouzbèques ont le contact très facile, et nous abordent souvent pour entamer une conversation en anglais, allemand et même français. Nous sommes impressionnés par leurs connaissances en langues étrangères ...


    • Nous sommes restes 6 jours à Samarcande, originalement pour attendre la validité du visa tadjique, mais ensuite pour soigner la tourista carabinée d'Ursula, qui n'a pas pu participer aux excursions au marché d'Urgut, à Shakhrisabz, ville natale de Tamerlan, et à Hoja Ismail, mosquée parmi les plus saintes d'Ouzbékistan. Puis nous avons enfin ...


    • Il nous a fallu 7 jours de vélo + une journée de repos pour rallier le Pamir occidental (Khorog) depuis Dushanbe, la capitale du Tadjikistan. Le premier jour, 100 km sur une bonne route goudronnée, avec tout de même 1146 m de dénivellation positive, mais le vent était dans le bon sens. Nous avons été hébergé par une famille à Abigarm, village favorisé car alimenté par une ...


    • Et voici les photos qui complètent notre dernier article.


    • La traversée du Pamir au Tadjikistan est exceptionnelle: 5 cols à plus de 4000 m, routes parfois très mauvaises (beaucoup de tôle ondulée et de sable), ravitaillement très limité, eau pas toujours facile à trouver, mais paysages magnifiques entre les sommets de l'Hindukush et du Pamir, et circulation quasi-nulle. Dans la première partie de l'itinéraire ...


    • Nous sommes arrivés à Bichkek plus tôt que prévu. Après 2 journées de vélo sur d'excellentes routes plutôt plates (on est dans le prolongement de la vallée du Ferghana), les choses se gâtent: Ursula tombe malade et nous trouvons de justesse un endroit pour camper au moment où elle ne peut vraiment plus continuer à vélo. Notre réchaud, Primus Omnifuel, ...


    • Pour les férus de géographie, nous avons rajouté des cartes avec nos itinéraires à vélo et les endroits où nous avons dormi aux articles suivants: Samarcande - DushanbeDushanbe - Khorog, TadjikistanTraversée du PamirGrand-père et grand-mère à BichkekVous pouvez également consulter les cartes et le carnet de route depuis la colonne de droite, rubrique CARNET DE ROUTE - CARTES.


    • Pas de photos de la région Osh, Oezgoen et Jallalabad: le photographe commencerait-il à être blasé? Osh est pourtant une ville très agréable, avec l'un des bazars les plus grands d'Asie Centrale. La ville d'Oezgoen, non loin d'Osh, a été le théâtre d'un massacre entre Ouzbèques et Khirghizes en 1990. C'est une conséquence du découpage complètement loufoque (diviser ...




    • Inde 2008
      Deux parties bien distinctes en Inde:
      • La traversée Leh - Shimla avec plusieurs cols de haute altitude (dont un à plus de 5000 m), une sacrée aventure avec le passage du Barlacha La dans la neige où nous sommes restés bloqués 72 heures.
      • Le Rajasthan et le Gujarat sans les vélos, suite à l'accident d'Alain


      • Les Chinois refusant les visas aux voyageurs individuels, nous avons pris l'avion pour New Dehli dans le but de nous rendre au Ladakh. Coup de chance, notre fils Julien revient juste du Ladakh et vient prendre un avion pour Kathmandou à New Dehli. Retrouvailles émouvantes ! Srinagar n'étant pas sûre en ce moment, nous prenons encore un avion pour Leh, capitale du Ladakh, ...


      • Nous quittons Leh le 10 septembre par un soleil radieux. Ce jour-là, nous découvrons plusieurs monastères médiévaux, Choglamsar, Shey, Thiksey et Stakna,le long de l'Indus que nous remontons en pente douce jusqu'à Upshi. Le massif du Stock, avec pour point culminant le Stok Kangri 6121 m, est fraîchement enneigé. Nous sommes enchantés par cette vallée, où nature et ...


      • Le matin du 19 septembre, le ciel reste bouché et la limite de la neige est toute proche. Sous les applaudissements des touristes en jeep, nous enfourchons tout de même nos bécanes en direction du Barlacha La. Il continue de neiger. A Bharatpur (quelques tentes-parachute), nous nous réchauffons au-dessus d'un réchaud a kérosène en compagnie de deux ...


      • De Manali, nous allons rejoindre Shimla par une route peu fréquentée, mais qui nous fait passer par le col de Jalori, 3135 m, tellement raide que nous devons pousser nos vélos sur au moins 10 km. On va s'en souvenir aussi bien que de la montée à May Salong en Thaïlande, route encore plus raide mais goudronnée. Les 6 premiers km de descente ne sont ...


      • Ces deux villes sont toutes deux situées sur une colline abrupte, il faut dire qu'en Himachal Pradesh, presque toutes les collines le sont. Shimla, capitale de l'état d'Himachal Pradesh, est une ville fondée par les Britanniques. Comme Zermatt, c'est une ville essentiellement piétonne, une rareté en Inde (c'est la première fois qu'on en voit une).


      • Voilà bientôt deux semaines que nous sommes au même endroit. Un record depuis notre départ le 1er mai! Même si l'on ne s'ennuie pas, le changement et l'effort physique commencent à nous manquer. Mais, suite à l'accident d'Alain, il nous faudra patienter jusqu'au début de l'année prochaine avant de pouvoir ré-enfourcher nos bécanes. La semaine, nous enseignons environ 2 ...


      • Samedi 25 octobre, nous avons assisté à la cérémonie du 48ème anniversaire de la fondation du Tibetan Children Village, une école fondée par le Dalaï Lama et la communauté tibétaine en exil pour prendre soin et éduquer les enfants tibétains orphelins ou séparés de leur famille. C'était une priorité pour le Dalaï Lama, une année seulement après s'être réfugié en Inde.


      • De retour à Dehli le 31 octobre, nous tentons d'organiser notre voyage au Rajasthan. Hélas, les trains sont déjà complets et les quotas pour touristes imprévoyants déjà épuisés. Notre agent de voyage (eh oui) nous propose alors une voiture privée avec chauffeur, et nous acceptons cet arrangement plus onéreux que le voyage à vélo, mais encore bon marché ...


      • Jodhpur, 9-11 novembre Le fort du Mehnangarh est impressionnant, et la visite audio-guidée très instructive: on est dans le pays des Rajput, cette caste de fiers guerriers très habiles à l'épée et au sabre, qui ont mis du temps à integrer les armes à feu dans leur arsenal. Les femmes des guerriers vaincus s'immolaient par le feu pour rejoindre leur ...


      • Udaipur est une ville magnifiquement située dans les collines Aravallis, avec deux lacs qui hébergent de superbes palais blancs qui semblent flotter sur l'eau. La vieille ville où nous logeons est assez paisible, malgré les nombreux touristes étrangers. Chaque hôtel possède son restaurant-terrasse sur le toit. La température, entre 25 et 30C est idéale à cette époque de ...


      • Nous ne nous arrêtons qu'une nuit à Ahmedabad, la capitale du Gujarat, que nous visiterons lors de notre retour sur Dehli. Celà nous suffit toutefois pour remarquer une grande différence entre le Rajasthan et le Gujarat: il y a beaucoup moins de touristes, et il est souvent plus difficile de communiquer avec les Gujaratis qui savent moins bien l'anglais.


      • Fidèles lecteurs, Nous vous demandons un peu de patience pour le dernier article sur l'Inde: il n'y a pas que des virus dans les rues en Inde, ils pullulent aussi dans les cafés Internet. Nos cartes photos et pire, ma clef USB contenant mes logiciels indispensables pour la mise à jour de notre blog sont maintenant infectées, et nous attendons notre séjour en Suisse (imminent) pour leur ...


      • Une demi-journée de bus cahotant nous amène à Somnath. Nous devons y être les seuls touristes occidentaux, et passons la nuit bercés par les mélopées du temple hindou voisin (insomnie à Somnath). Le temple jaïn au bord de mer est magnifique, dommage qu'il soit entouré de murs peu esthétiques le séparant de la ville. Dans les ruelles, en plus des vaches ...


      •