mercredi 10 décembre 2008

Gujarat, 2ème partie


Diaporama plein écran


Agrandir le plan

Une demi-journée de bus cahotant nous amène à Somnath. Nous devons y être les seuls touristes occidentaux, et passons la nuit bercés par les mélopées du temple hindou voisin (insomnie à Somnath).

Le temple jaïn au bord de mer est magnifique, dommage qu'il soit entouré de murs peu esthétiques le séparant de la ville. Dans les ruelles, en plus des vaches traditionnelles, il y a quelques porcs. Mais qui les mange? Mystère complet!

Nous nous rendons ensuite à Junagadh, ville qui possède une montagne de plus de 1000 m, une rareté au Gujarat. Nous ne sommes pas les seuls à apprécier les reliefs, les hindous ont construit un chemin de pèlerinage impressionnant dans la falaise, et de nombreux temples jusqu'au sommet. L'escalier géant (1200 m de dénivelée, le Lonely Planet parle de 10'000 marches) nous offre une nouvelle occasion de nous dérouiller un peu, et nous nous levons avant le jour pour profiter de la fraîcheur.

Dwarka, au bord de la mer, est l'une des quatre villes hindoues les plus saintes, et nous y passons 4 jours pour nous imprégner de son atmosphère sereine et spirituelle: cela nous a permis de recharger nos batteries avant d'aborder Ahmedabad et Dehli, deux grandes villes plutôt stressantes, mais étapes nécessaires avant nos vacances en Suisse.

Nous aurons échappé aux attentats de Mumbai (le Gujarat est à moins de 1000 km de Bombay), tout comme au 11 septembre 2001 (nous étions aux USA ce jour là), au tsunami (on pédalait entre le Laos et la Thaïlande), et aux attentats de Dehli début septembre (qu'on venait de quitter pour Leh). Souhaitons que notre bonne étoile continue à nous protéger.